Ronds ou carrés ? La forme des sous-verres divise les gastronomes européens

Une étude le prouve : la vente des sous-verres personnalisés est en hausse

Sous-bock

(Presque) plus besoin de décoration avec de tels sous-verres

Certains pays européens sont réputés pour aimer le vin, d’autres préfèrent la bière. Mais ce n’est pas uniquement le choix de ce qu’on met dans le verre qui divise, mais également celui de ce qu’on met dessous : l’imprimerie en ligne Onlineprinters a analysé plusieurs milliers de commandes de sous-verres, et a non seulement pu constater des différences entre les pays en ce qui concerne la forme des sous-verres utilisés, mais également que la demande évolue différemment selon les secteurs. 
En 2018, les clients du groupe Onlineprinters, qui vend des articles imprimés sur Internet, ont commandé plus de neuf millions de sous-verres. Cela représente une augmentation de 23 % par rapport à l’année précédente, alors que, ces dernières années, le volume de bière produite en Europe n’a pas augmenté, stagnant à 40 milliards de litres par an. Les commandes de sous-bocks sur Onlineprinters.fr ont augmenté de 16 %.

Certaines ventes multipliées par cinq

Les agences et les imprimeries prennent, avec le secteur « Art & Culture », la troisième place des secteurs ayant le plus commandé de sous-verres, le commerce de détail, lui, se trouvant en deuxième position. La première place est tenue par le secteur de la gastronomie qui, avec 13,8 millions de sous-verres commandés, distance largement tous les autres secteurs. Dans ce secteur, la demande a ainsi fait un bond de près de 20 pour cent par rapport à l’année précédente. Une surprise : la demande des clients indiquant appartenir à la catégorie « Autorités publiques et Fonction publique » a été multipliée par deux entre 2017 et 2018, celle du secteur « Éducation et formation » a, elle, été même multipliée par cinq. 
L’analyse d’Onlineprinters a entre autres mis en lumière des différences de goût entre les pays en ce qui concerne les formes de sous-verres. Les auberges et les pizzerias italiennes utilisent principalement des sous-verres de forme ronde. Dans les bars à tapas espagnols également, on préfère les sous-verres ronds. Par contre, dans les cafés et les brasseries autrichiennes, on trouvera surtout des feutres de bière de forme carrée, de même que dans les brasseries allemandes. Dans les pays d’Europe de l’Est, tout et rond : la bière tchèque est servie en général sur un sous-verre rond. 

Produit individualisé plutôt que produit de masse

L’imprimerie en ligne Onlineprinters a, ces dernières années, imprimé plus de 40 millions de sous-verres personnalisés pour des clients dans toute l’Europe. La quantité de sous-verres en carton produits chaque année est estimée à plusieurs milliards ; mais il s’agit en grande partie de produits de masse portant le logo de brasseries souhaitant simplement être visibles auprès des consommateurs. Les sous-verres « imprimés en ligne » sont, eux, au contraire, des produits personnalisés, que les clients peuvent concevoir eux-mêmes selon leurs besoins. L’an passé, les ventes de sous-verres d’Onlineprinters ont augmenté d’environ 23 % par rapport à l’année précédente, le nombre de commandes, lui, faisant un bond de 29 %, ce qui signifie que le tirage moyen diminue. Grâce aux moyens de production modernes, le tirage minimum est de seulement 100 sous-verres, le tirage moyen étant de 4 000 sous-verres, comme l’a montré l’analyse. Un nombre croissant d’organisateurs d’évènements, d’entreprises et de gastronomes utilisent un petit tirage de sous-verres pour promouvoir leur marque ou leur évènement ou bien dans le cadre d’actions publicitaires. Et la demande ne cesse d’augmenter.

Une histoire qui tient sur un sous-verre

À l’origine, au 19e siècle, les sous-verres étaient des « feutres », donc en laine et pouvaient être lavés. Celui qui ne pouvait pas se payer de pichet avec un couvercle utilisait le sous-verre pour protéger sa boisson des insectes et des feuilles lorsqu’il consommait en plein air, par exemple dans un « Biergarten ». C’est ainsi que le sous-verre est devenu un couvercle bien utile. C’est vers 1880 que les premiers sous-verres en carton ont été produits, imprimés déjà à l’époque avec des publicités.

Contact presse :

Patrick Piecha
Directeur des relations presses et relations publiques

press@onlineprinters.fr
Tel.: +49 9161 6209807