Tutoriel : créer un ambigramme en 5 étapes

Ambi quoi ? Vous n’avez jamais entendu parler des ambigrammes ? Dommages car ils sont très singuliers. Ils offrent un look est moderne, d’un goût raffiné et tout simplement très tendance. Cependant, leur création nécessite beaucoup de compétences graphiques et une préparation minutieuse. Nous avons préparé un tutoriel juste à temps pour la première « Journée de l’Ambigramme ». Vous y découvrirez les différentes phases de la conception d’un ambigramme et apprendrez comment créer au mieux un ambigramme.

 

Table des matières de cet article :

 

De nombreuses entreprises utilisent déjà les ambigrammes pour présenter leur marque, parmi lesquelles des entreprises telles que Deutsche Bank, le fournisseur de voyages en ligne opodo ou le fabricant d’appareils de lecture de musique Sonos. Un ambigramme est une forme spéciale de marques d’une image / d’un mot. On les utilise souvent comme logos parce qu’ils se basent sur la symétrie des points et restent lisibles même après une rotation de 180°. Ils doivent leur célébrité au roman « Illuminati », le Best Seller de Dan Brown.

Les ambigrammes utilisés comme marques verbales doivent non seulement avoir une belle apparence, mais aussi être clairement lisibles. C’est là un véritable défi et souvent le point crucial qui demande beaucoup d’efforts et de temps. Une fois finis, les ambigrammes doivent avoir un aspect logique et cohérent. Pour les créer, il faut cependant une pensée abstraite, un peu de talent graphique et procéder de manière structurée.

La version la plus simple d’un ambigramme se fait directement à partir des lettres disponibles d’un mot sans avoir à les modifier en une large mesure ni à les convertir. Pour la création d’un ambigramme, un palindrome serait à fait approprié. Il s’agit d’une séquence de lettres pouvant être lue à la fois de la gauche et de la droite, comme « OTTO ». La notation suivante s’utilise comme ambigramme qu’avec très peu de changement : « o++o ».

Pour des mots plus longs et des séquences de lettres différentes, la difficulté augmente alors.

 

Les différentes phases de la conception d’un ambigramme

À l’aide d’un exemple, nous vous montrons comment créer un ambigramme, étape par étape :

 

Étape 1 : Sélection des paires de lettres

Supposons que vous vouliez faire du nom « Peter » un ambigramme. Pour cela, nous organisons d’abord les paires de lettres à apparier :

Comment créer un ambigramme, étape 1

Dans le cas de « Peter », nous disposons d’un léger avantage. En effet, les trois lettres du milieu sont déjà identiques. Bien sûr, il s’agit là d’une exception. Pour des mots plus longs ou plus compliqués avec un nombre non adapté, vous pouvez également combiner directement deux lettres ou plus au sein d’un groupe et ensuite ajuster ces groupes les uns aux autres. Mais pour ce tutoriel d’introduction à la création d’ambigrammes, nous ne voulons pas rendre les choses plus difficiles ! Dans notre exemple, nous n’avons pas à traiter cinq paires de lettres, mais seulement trois : R et P, E et E, T et T.

Comment créer un ambigramme; lettres identiques et différentes

 

Étape 2 : Choisir la bonne police de caractères

Avant de choisir une police particulière, il faut savoir s’il est possible de la modifier et quelle est notre intention. On souhaite obtenir un look avec des fioritures ou plutôt épuré ? Contrairement à ce que l’on pourrait croire, les polices sans empattement résistent mieux à certains changements que les polices serif ou avec empattement. Dans ce cas, nous avons choisi la police Univers Condensed, très claire et au visuel familier. Nous l’apprécions pour sa bonne géométrie de police, son caractère compact et sa très bonne lisibilité.

 

Étape 3 : choisir une écriture appropriée

Cette étape ne doit pas nécessairement se situer après la sélection de la police ni obligatoirement avant. L’étape 2 et l’étape 3 vont souvent de paire. Cela nécessite une intuition graphique et un peu d’expérience. Dans ce cas, nous utilisons l’orthographe la plus courante « Peter » avec des majuscules et des minuscules. Bien sûr, « PETER », « peter » ou « pETEr » seraient également possibles, selon le scénario choisi et l’idée qui bourdonne déjà dans nos têtes. J’ai encore une autre version sous le coude, mais j’y reviendrai plus tard.

 

Étape 4 : superposition de lettres et marquages

Le tri et la combinaison des différentes paires de lettres, ici P et r, e et e, t et t, donne de meilleurs résultats si l’on utilise deux couleurs différentes et très contrastées. Ici, le noir et le rouge nous indiquent où ajuster, modifier, supprimer ou ajouter.

comment créer un ambigramme : couleurs contrastées

 

Étape 5 : essayer, changer, corriger

Dans la cinquième étape, le travail créatif à proprement parlé commence alors. Comme pour toutes les réalisations créatives, il est difficile de prédire le résultat et l’effort requis pour parvenir au résultat voulu. L’expérience nous montre que la créativité s’exprime pleinement lorsqu’elle rencontre de multiples détours sur son chemin et non lorsqu’elle avance avec des œillères.

Jusqu’au résultat final, les lettres ont été quelque peu rapprochées, les formes négatives ont été développées à partir des chevauchements, les largeurs de trait ont été ajustées, simplifiées, et ont fait l’objet de rotations et de comparaisons répétées.

Mais pour finir, l’ambigramme du mot « Peter » ressemble à ceci :

ambigramme pour le nom Peter

Les modifications les plus importantes se devinent après la superposition des mots, mais ce n’est qu’après avoir réalisé d’ultimes changements que l’ambigramme prend toute sa forme. Autre idée : vous pouvez travailler avec des petites lettres capitales et donner à l’ensemble une apparence plus angulaire :

un ambigramme pour le nom Peter, variante 2

 

C’est à vous de jouer maintenant ! – Attention : risque de dépendance !

L’ambigramme « idéal » ou « seulement possible » n’existe pas. Les préférences individuelles, le contexte linguistique et l’alphabet disponible influent énormément sur le résultat. Une raison de plus pour commencer et tester vos limites. Mais attention, la conception d’un ambigramme peut créer une forme de dépendance !

 

Roland Scheil, graphiste et spécialiste des ambigrammesQui est-il ?

L’auteur de ce tutoriel, Roland Scheil, travaille en tant que graphiste et directeur artistique indépendant. Il a étudié la communication visuelle à Wiesbaden. Il est spécialiste en conception d’ambigrammes et s’engage à faire connaître les ambigrammes auprès d’un plus large public. Si vous voulez en savoir plus, vous êtes invité à rejoindre son groupe dans Xing. Pour plus d’informations sur www.ambigramm.net.

 

Journée internationale de l’ambigramme

Roland Scheil a proclamé la première journée de l’ambigramme pour le 20 juillet 2016. De plus amples informations sont disponibles à l’adresse www.ambigramm.net.

Participez et créez un ambigramme !

 

Autres exemples de la « plume » de notre auteur invité Roland Scheil :

Ambigramme d'Anna, conçu par Roland Scheil, graphisteAmbigrammes sur lunettes, cadran d'une montre, montgolfièreAmbigramme de Sommer, conçu par Roland Scheil, graphiste

© Roland Scheil www.ambigramm.design

 

À vous de commenter !

Que dites-vous des ambigrammes ? Vous en créez, vous aussi ? Avez-vous des questions ou des commentaires sur la conception d’ambigrammes ? Alors commenter cet article ou sur notre page Facebook !